Le mois de Mai 2018 était la période de tenue du référendum constitutionnel contesté. Il a été le plus marqué par une grande restriction de la liberté de la presse. Par une mesure du Conseil National de la Communication (CNC), des media privés ont été suspendus et d’autres mis en demeure sur un ordre du Gouvernement exprimé le 30 Avril par le Secrétaire General du Gouvernement Philippe Nzobonariba.

Pour plus de détails, Télécharger ici le rapport