Bulletin trimestriel UMWIDEGEMVYO sur l’espace civique au Burundi

La Coalition Burundaise des Défenseurs des Droits de l’Homme (CBDDH), dans le cadre de sa vision de contribuer à faire du Burundi « un environnement propice au travail des défenseurs des droits humains, lance la publication d’un bulletin trimestriel traitant de la situation de l’espace civique dans le pays. L’objectif est d’informer sur la situation des trois libertés fondamentales de l’espace civique à savoir la liberté d’expression, la liberté d’association et la liberté de réunion pacifique; la façon dont le gouvernement du Burundi respecte les obligations constitutionnelles et les engagements internationaux en matière de l’espace civique.

A travers les données collectées sur terrain et des analyses faites, la CBDDH compte renforcer son plaidoyer auprès du gouvernement et autres parties prenantes en faveur de l’ouberture complète de l’espace civique.

Télécharger le document Bulletin_trimestriel_UMWIDEGEMVYO_N°1

Lettre aux Représentants permanents des États Membres et Observateurs du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies

Quarante-trois organisations Burundaises, africaines et internationales ont adressé une lettre conjointe aux Représentants permanents des États Membres et Observateurs du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, pour qu’ils exhortent leur délégation à soutenir les efforts visant à s’assurer que le Conseil poursuive son examen minutieux de la situation et son travail en faveur de la justice et de la redevabilité au Burundi.

 

Lire la lettre ici

 

Lettre des Organisations de la Société Civile Burundaises au Secrétaire Général des Nations Unies

Les Organisations de la Société Civile Burundaises adressent une correspondance à Monsieur Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies pour demander l’implication des Nations Unies dans la prévention du génocide, des crimes de guerre, du nettoyage ethnique et des crimes contre l’humanité et dans les mécanismes de justice
transitionnelle au Burundi.

Lire la lettre ici

Lettre ouverte des Organisations de la société civile

Les organisations de la société civile locale et internationale, dans le cadre de la campagne Justice pour Ernest MANIRUMVA, adresse une lettre ouverte au Président de la République du Burundi pour lui solliciter en sa qualité de président du Conseil Supérieur de la Magistrature, à mettre fin à l’impunité sur l’assassinat d’Ernest MANIRUMVA, commis il y a 12 ans.

Pour plus de détails, Télécharger ici la lettre ouverte

Déclaration à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme.

A l’occasion de la journée internationale de la femme 2021, la CBDDH salue le courage et la détermination des femmes burundaises défenseures des droits humains pour leur lutte pacifique, demande à la justice burundaise de faire la lumière sur la disparition forcée de Marie-Claudette KWIZERA, trésorière de la Ligue Burundaise des Droits de l’Homme ITEKA, rappelle que plusieurs femmes défenseures sont toujours en exil, demande l’annulation de la récente sentence  qui condamne injustement une douzaine de DDHs dont deux femmes et appelle le gouvernement du Burundi à respecter ses obligations en matière de droit de la femme.

Pour plus de détails, Télécharger ici la déclaration

 

Aller en haut