Loading...

COMMEMORATION DU QUATRIEME ANNIVERSAIRE DU DEBUT DE LA LUTTE POUR LA LEGALITE CONSTITUTIONNELLE

Les organisations de la société civile saluent la bravoure, l’abnégation, la solidarité et la détermination des burundais épris de paix, de l’Etat de droit et de la liberté. Elles rendent particulièrement hommage à ces femmes, aux filles et aux jeunes qui ont bravé le gaz lacrymogène et les balles réelles pour défendre la patrie.

Elles expriment leur sympathie et leur solidarité aux victimes et aux familles des disparus.

 

Pour plus de détails, Télécharger ici la déclaration

DECLARATION LORS DE LA 10ème COMMEMORATION DE L’ASSASSINAT DE ERNEST MANIRUMVA

Une décennie de déni de justice pour un homme qui a sacrifié sa vie en défendant les droits humains;

La coalition déplore que, malgré les enquêtes menées depuis 10 ans par les trois commissions mises en place par le Ministère de la justice et le FBI américain, la justice burundaise s’est refusée d’instruire le dossier pour que la vérité soit connue dans cette affaire.

La coalition condamne les vices de procédure qui ont émaillé ce dossier.

Pour plus de détails, Télécharger ici la déclaration.

BETWEEN DESPAIR AND RESILIENCE

Après plus de trois ans que les défenseurs des droits de l’homme burundais sont en exil, suite à la crise socio-politique au pays, DefendDefenders a conduit une étude du mois d’avril jusqu’au mois d’août 2018. L’objet de cette étude est d’identifier les besoins professionnels et en protection des défenseurs des droits de l’homme burundais dans une situation d’exil prolongé. Durant tout le processus de cette étude, la Coalition Burundaise des Défenseurs des Droits de l’Homme « CBDDH » a été associée.

Pour plus de détails, Télécharger ici le rapport de cette étude.

DECLARATION SUITE A LA FERMETURE DU BUREAU DU HAUT COMMISSAIRE DES NATIONS UNIES POUR LES DROITS DE L’HOMME ‘’OHCDH’’AU BURUNDI

Face à la fermeture forcée du Bureau du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme « OHCDH » en une période où les défenseurs des droits de l’homme ne cessent de tirer sur la sonnette d’alarme quant à l’amplification des cas de violation des droits de l’homme, la Coalition Burundaise des Défenseurs des Droits de l’Homme « CBDDH » exprime sa préoccupation.

Pour plus de détails Télécharger ici la déclaration